Sciences humaines

  • Plaidoyer pour un système de santé plus humain Nouv.

    Plaidoyer pour un système de santé plus humain

    Valérie Marchand

    Parution : 31 Mai 2022 - Entrée pnb : 22 Août 2021

    Même si notre système de santé a de nombreux avantages, tout n'est pas rose. Il est demandé aux soignants abnégation, sacrifices et, au final, l'oubli de soi. Mais ce ne sont que des humains, non des héros.
    Exposés quotidiennement à la maladie et à la mort sans y être pleinement préparés, soumis aux restrictions budgétaires et aux contraintes s'alourdissant, nous ne pouvons plus ignorer l'extrême souffrance de tous ses acteurs : les professions médicales, paramédicales, d'aide à la personne et par conséquent les patients.
    L'auteure, elle-même professionnelle de santé, propose un état des lieux afin de repérer les difficultés sur lesquelles nous pouvons agir pour prendre soin des soignants victimes de ce système tombé malade.
    S'appuyant sur des témoignages, son expérience, et le socle scientifique, elle propose des solutions concrètes et innovantes : neurosciences, psychologie positive, méditation de pleine conscience, communication non violente, compétences psychosociales, effets placebo et nocebo, méthodes pédagogiques, prévention... Autant de possibilités pour aider à transformer notre perception de la santé, la relation à soi et la relation avec les patients.
    Ainsi peut se développer une pratique du soin plus adaptée et plus humaine tant pour le soignant que le patient : notamment une meilleure capacité de résilience en situation de stress, retrouver du sens et agir en accord avec ses valeurs, la prévention du risque d'épuisement, l'auto-compassion et la compassion, une meilleure écoute de soi et d'autrui, une vision de la santé plus complète ou encore l'implication active des patients.
    L'auteure développera plus particulièrement le thème de la méditation de pleine conscience qui est son domaine d'expertise et propose un programme audio* (*téléchargeable gratuitement) ludique de 12 jours pour prendre « soin de soi lorsque l'on prend soin d'autrui ».
    Docteure en Pharmacie, Valérie Marchand a très vite compris l'impact de nos pensées et de notre psychologie, sur notre santé et notre bien-être. En 2005, elle découvre la méditation de pleine conscience et la vit comme un accès à notre « pharmacie intérieure » et notre « être authentique ».
    Être maman l'amènera à démarrer ses ateliers avec les enfants en 2012.
    Aujourd'hui, elle intervient auprès des Universités (Sorbonne, Lorraine), des enseignants, des familles, des professionnels de santé et des entreprises. Elle est directrice pédagogique et formatrice en pratique de l'attention pour l'association SEVE et autrice de plusieurs ouvrages ludiques, alliant méditation, psychologie et santé.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Mon enfant est hyperactif Nouv.

    Mon enfant est hyperactif

    Frédéric Kochman

    Parution : 10 Mai 2022 - Entrée pnb : 11 Juin 2021

    Le guide indispensable pour mieux comprendre l'hyperactivité chez votre enfant, l'identifier et trouver les clés pour l'apaiser.

    Dans ce guide, vous trouverez notamment :
    1) Qu'est-ce qu'un enfant TDAH (troubles de l'attention et hyperactivité) ? Les signes cliniques et diagnostiques, les diagnostics différentiels (ce n'est pas forément un TDAH) et les diagnostics associés : les DYS
    2) Comment expliquer l'hyperactivité à l'enfant, à ses proches, à l'entourage, à l'école ?
    3) Les démarches pour une évaluation diagnostique de votre enfant, les données scientifiques les plus récentes, les différents soignants et démarches de soins ;
    4) Si votre enfant est hyperactif, comment gérer son alimentation, son sommeil, son éducation, la vie de famille, l'école, les activités extra-scolaires, l'organisation quotidienne, etc.
    /> 5) Les traitements existants (Les nouvelles psychothérapies (neurofeedback, cohérence cardiaque, méditation, etc.) et les traitements médicamenteux)

    Frédéric Kochman est pédopsychiatre et médecin coordinateur et il travaille essentiellement auprés d'enfants, d'adolescents et de jeunes adultes. Il est l'auteur notamment du Guide de survie pour parents débordés (Archipel, 7 000 ex).

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le goût du mépris Nouv.

    Le goût du mépris

    Evelyne Ballanfat

    Parution : 3 Mai 2022 - Entrée pnb : 22 Août 2021

    Qui, parmi nous, n'a pas fait, à un moment quelconque de son existence, l'expérience du mépris ?
    À partir de situations vécues et de témoignages confiés dans la force de leur vérité, cet essai propose des tableaux de la vie courante dans lesquels le langage révèle le pouvoir blessant du mépris.
    Mots ou expressions pris dans la banalité du quotidien : « gens de peu », « moins que rien » et autres « invisibles », ou phrases cinglantes que l'on n'a pas vu venir, sont autant de flèches décochées dans la sphère professionnelle, l'entourage social ou le huis clos familial.
    Pourquoi traiter d'un thème qui ravive souffrance ou colère ? Savoir que nous ne sommes pas seul à avoir éprouvé un sentiment d'humiliation, que nous risquons d'en faire l'expérience dans tout milieu, qu'il inflige une blessure dont le poison est lent à partir, c'est déjà le premier pas vers la prise de conscience pour s'en libérer.
    Il n'existe pas de réponse unique pour évacuer un tel sentiment, mais ce texte souhaite donner des mots pour partager des épisodes douloureux, en rire parfois, afin de puiser dans l'affront subi la force insoupçonnée de conjurer le mépris et en ressortir grandi.

    Engagée de très nombreuses années dans l'Éducation Nationale, comme enseignante puis cadre, Evelyne BALLANFAT, agrégée de lettres classiques, poursuit un travail d'écriture auquel elle se consacre désormais pleinement. Parallèlement à la fiction, elle se livre à une analyse critique à travers le genre de l'essai. Un premier ouvrage, « L'Éloge du sale », lui avait permis d'entamer cette étude où l'ironie et la poésie viennent s'entremêler. Elle vit entre la région parisienne et la Normandie.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Le séminaire : s'orienter dans la pensée, s'orienter dans l'existence (2004-2007) Nouv.

    Le séminaire : s'orienter dans la pensée, s'orienter dans l'existence (2004-2007)

    Alain Badiou

    Parution : 19 Janvier 2022 - Entrée pnb : 7 Octobre 2020

    « Le séminaire des années 2004 à 2007 s'articule à la fois à une conjoncture et à une oeuvre en cours : une contre-révolution libérale victorieuse depuis la deuxième moitié des années 1990 et une théorie de la singularité des mondes telle que déployée dans Logiques des mondes, qui paraît en 2006.
    Pour autant que l'adversaire libéral de toute vérité l'emporte provisoirement, la pensée supporte une dure désorientation. Pour autant qu'il s'agit de penser ce qu'est un monde, et notamment le nôtre - celui de la désorientation -, la tâche est de repérer les appuis pour s'y orienter vers la naissance de vérités neuves. Le but est donc bien de "s'orienter dans la pensée, s'orienter dans l'existence". D'où que les matériaux examinés dans ce séminaire sont fortement marqués par leur contemporanéité. Ils doivent en effet témoigner de la singularité du monde contemporain. »
    A. B.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Je me releve Nouv.

    Je me releve

    Coulibaly Maimouna

    Parution : 19 Novembre 2021 - Entrée pnb : 24 Septembre 2021

    Un jour de novembre 2014, Maïmouna Coulibaly participe, à Paris, à un atelier autour de la Journée internationale contre les violences faites aux femmes.

    Elle est là en tant que chorégraphe et danseuse, elle est là pour apprendre aux femmes à « booty shaker », à bouger bassin et fesses sur des musiques afro-urbaines, à se sentir libres et puissantes. Elle a inventé le concept, c'est de la « booty therapy ».
    Mais avant de danser, les femmes parlent. De violences sexuelles en tout genre. Et Maïmouna ouvre alors les yeux sur son passé : une excision, des viols, de la violence domestique, un frère qui se radicalise jusqu'à commettre l'innomable... L'ex-gamine des cités a traversé beaucoup d'épreuves.
    Avec virulence, énergie et authenticité, Maïmouna fait le récit de son parcours, dans lequel elle a puisé une force, une puissance hors norme, qu'elle transmet aujourd'hui aux femmes à travers la danse.

    Si Maïmouna fait bouger le corps des femmes, ce livre bouge les mentalités et apporte un autre regard sur la résilience.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Journal de Ponary 1941-1943 Nouv.

    Journal de Ponary 1941-1943

    Alexandra Laignel-Lavastine; Kazimierz Sakowicz

    Parution : 10 Novembre 2021 - Entrée pnb : 8 Octobre 2021

    «Pour les Allemands, 300 Juifs représentent 300 ennemis de l'humanité. Pour les Lituaniens, 300 paires de chaussures et de pantalons».
     
    Chronique de la Shoah à l'Est de l'Europe, rédigée en temps réel par un témoin oculaire, et pour la première fois accessible au public français, Le Journal de Ponary, constitue un document unique et « sans aucun équivalent dans les annales des témoignages sur les grands massacres par fusillades », selon l'ex-président de Yad Vashem, Y. Arad.
    Dès l'arrivée des Nazis, en 1941, en Lituanie, Kazimierz Sakowicz, un journaliste polonais catholique qui venait d'emménager, en pleine nature, dans le cadre idyllique de Ponary, près de Vilnius (Wilno), se retrouve aux premières loges d'une gigantesque tuerie. De sa véranda ou caché derrière la lucarne de son grenier, il consigne scrupuleusement - jour après jour et au péril de sa vie -, les atrocités qu'il observe sous ses yeux : l'acheminement des victimes, leur déshabillage, les tortures, les charniers mal recouverts, la sophistication progressive du mode opératoire des tueurs, tous de jeunes volontaires lituaniens « âgés de 17 à 23 ans »...
      L'autre intérêt majeur de ce Journal est de montrer pour la toute première fois le sordide quotidien d'un site de mise à mort, entre rapines et beuveries, et le rôle crucial des collaborateurs locaux. Celui des «  tireurs », mais aussi des riverains, que l'on ne saurait sans malhonnêteté qualifier de «  témoins ». Et qui, dès les premières semaines, se livrent à un «  ignoble trafic  d'affaires juives ». Une noire industrie dont on découvre ici - dans la foulée des travaux de l'historien J. Tomas Gross, l'auteur des Voisins (Fayard, 2002) -, l'invraisemblable ampleur. Entre 1941 et 1944, ce sont 70 000 Juifs, hommes, femmes et enfants, qui, à Ponary, furent massacrés aux bords de sept immenses fosses, ainsi que 20  000 Polonais et 10 000 prisonniers soviétiques.
    Sakowicz dissimulait les feuillets de son journal dans des bouteilles de limonade qu'il enterrait au fur et à mesure dans son jardin. Il a été tué dans des circonstances troublantes juste avant la Libération. Exhumé après-guerre puis sciemment dispersé par le régime communiste dans différentes archives, la reconstitution de ce journal, miraculeusement sauvé, fut une odyssée en soi.  
    Texte présenté, annoté et traduit du polonais par Alexandra Laignel-Lavastine
     

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Au commencement était... une nouvelle histoire de l'humanité Nouv.

    Depuis des siècles, nous nous racontons sur les origines de l'inégalité une histoire très simple. Pendant l'essentiel de leur existence sur terre, les êtres humains auraient vécu au sein de petits clans de chasseurs-cueilleurs. Puis l'agriculture aurait fait son entrée, et avec elle la propriété privée. Enfin seraient nées les villes, marquant l'apparition non seulement de la civilisation, mais aussi des guerres, de la bureaucratie, du patriarcat et de l'esclavage. Or ce récit pose un gros problème : il est faux.

    30 prêts - 2555 jours
    10 streaming in-situ
    10 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Defendre les libertes publiques - nouveaux defis, nouvelles dissidences Nouv.

    La démocratie ne l'a pas emporté une fois pour toutes, y compris dans les pays occidentaux où elle pourrait sembler la mieux assurée. L'emballement des politiques sécuritaires sous le choc du terrorisme, la progression des nationalismes et de la défiance à l'égard des minorités et des migrants, le développement de nouvelles techniques de surveillance et de traçage des populations, toujours plus véloces que les textes législatifs qui devraient en règlementer les applications, l'impatience des exécutifs qui veulent afficher toujours plus vite leur bilan, même s'il faut pour cela contourner ou bousculer les Parlements, l'ont montré au cours des dernières années. Il est utile d'en citer des exemples pour rappeler avec eux que la démocratie est un bien fragile, qui ne peut être conservé sans vigilance ni engagement constant des citoyens.
    C'est à décrire les fragilités et les menaces aujourd'hui les plus manifestes, en France, en Italie, en Suisse, en Espagne, que s'attachent les textes de ce livre d'intervention et de mobilisation, mais aussi à recenser les forces militantes et citoyennes nouvelles qui semblent capables de leur apporter une réponse collective. Il y a urgence.
    Avec Mireille Delmas-Marty, Jean-Marie Delarue, William Bourdon, Etienne Piguet, Miguel Gotor, Francesca Romana Guarnieri et Michaël Foessel.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La société du peloton Nouv.

    La société du peloton

    Guillaume Martin

    Parution : 10 Novembre 2021 - Entrée pnb : 14 Octobre 2021

    «  La bataille au sein du peloton fait rage. Tous les équipiers tâchent de placer leurs leaders dans les meilleures dispositions à l'instant décisif. Ils se sacrifient. L'échappée se détache enfin, elle doit maintenant résister au retour du groupe principal. Malgré leur rivalité, les fugitifs doivent collaborer et harmoniser leurs efforts s'ils veulent conserver leur avance. Il n'y aura qu'un seul vainqueur et pourtant ce dernier ne peut espérer franchir le premier la ligne d'arrivée sans s'appuyer sur le travail des autres. » 
     
    Sport individuel pratiqué en équipes, le cyclisme nous renvoie à nos plus profondes contradictions. Comme toute organisation humaine, le peloton est composé de différentes « classes sociales » où la place de chacun est attribuée selon son rôle à jouer : les premiers de cordées (les leaders), les cadres exécutifs (les capitaines de route), les prolétaires (les porteurs d'eau). Cet univers hiérarchisé, avec ses jeux de pouvoir et ses services échangés, où toutes les pulsions sont exacerbées et où il faut pourtant s'entendre, l'auteur le connaît bien puisqu'il le pratique au quotidien. Alors que peut nous apprendre ce microcosme cycliste sur ce qui est en jeu au sein de ce grand peloton que nous appelons la société ? A l'heure où les crises mondiales se multiplient -écologique, sanitaire, idéologique -, ne sommes-nous pas semblables à ce coureur ambigu et récalcitrant qui privilégie son intérêt propre, sans voir que cela nuit à l'ensemble de la communauté ?
    « Vélosophe » consacré par ses chroniques au Monde et par son livre Socrate à Vélo, Guillaume Martin nous offre une traversée personnelle des incohérences de notre temps, où le sport sert de modèle pour repenser la société. Et si la voie se trouvait dans le mariage de deux disciplines que tout semble opposer ? Dans une éthique des cimes où la philosophie et le sport se cherchent et se tutoient.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • L'ironie du destin Nouv.

    L'ironie du destin

    Sabine Dullin

    Parution : 10 Novembre 2021 - Entrée pnb : 21 Octobre 2021

    L'ironie du destin, pour les dirigeants de l'Empire russe puis soviétique, ce fut de lancer des politiques qui débouchèrent le plus souvent sur des résultats contraires. En huit dates clés, de la guerre de Crimée à l'effondrement de l'URSS, un essai pour comprendre ce qui motive notre plus puissant voisin depuis deux siècles. Une lecture très utile à l'heure de la "nouvelle guerre froide" et de l'alliance de la Russie avec la Chine ; et une question au programme des prépas ENS (Ulm et Lyon) 2022-2023.

    30 prêts - 2555 jours
    10 streaming in-situ
    30 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • A quoi sert la geographie ? Nouv.

    A quoi sert la geographie ?

    Michon Perrine

    Parution : 10 Novembre 2021 - Entrée pnb : 20 Octobre 2021

    « À quoi sert la géographie ? » : vaste question à laquelle on pourrait répondre « à rien », un peu trop rapidement, si l'on en croit parfois la faible popularité de la géographie. À une époque, certains ont répondu : « D'abord à faire la guerre ». L'ambition de ce livre collectif, dont la parution coïncidera avec le bicentenaire de la Société de Géographie, est de montrer que la géographie sert peut-être d'abord à faire la paix. Comment ? En posant sur le monde un regard éclairé et attentif, qui permet d'en comprendre la complexité et de décrypter les questions qui traversent nos sociétés aujourd'hui, que ce soit celle du réchauffement climatique, de l'urbanisation massive, des migrations, des recompositions géopolitiques ou de l'évolution de nos représentations culturelles. Discipline passionnante et foisonnante, capable d'éclairer de nombreuses facettes de notre quotidien, la géographie est aussi une formation qui conduit à des métiers et des professions variés, comme l'atteste la palette des intervenants de ce colloque.

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Défaire le discours sexiste dans les médias Nouv.

    Défaire le discours sexiste dans les médias

    Collectif

    Parution : 10 Novembre 2021 - Entrée pnb : 30 Septembre 2021

    «  Depuis trois ans, je collecte et décortique des centaines d'exemples d'un discours sexiste et antiféministe dans les médias. Bien sûr, ce sexisme ne dit jamais son nom, car depuis la déflagration #MeToo en 2017 il est passé de mode. C'est pourtant lui qui conduit les rédactions à taire ou à reléguer les violences sexistes et sexuelles en périphérie des journaux. C'est lui qui amène un traitement médiatique différencié en fonction du genre. C'est lui qui se loge dans une tournure, une virgule ou le choix d'un mot, participant à la culpabilisation des victimes et à la déresponsabilisation des accusés. C'est encore lui qui, sous couvert d'humour, permet l'humiliation des femmes voire la perpétration d'agressions sexuelles aux heures de grandes écoutes.
    Comment prétendre lutter contre les violences sexistes et sexuelles dans la société quand on les perpétue dans les médias  ? Quand la dénonciation d'un crime devient une délation, les accusatrices des menteuses au coeur d'un complot international et les accusés des martyrs sacrifiés  ? On ne m'aurait pas cru si je m'étais contentée d'affirmer que le discours médiatique produit du sexisme. On ne croit jamais les femmes sur parole. Il fallait rassembler des preuves édifiantes, solides, nombreuses. Alors je l'ai fait. » Rose Lamy
     
     

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Un occident kidnappé : ou la tragédie de l'Europe centrale Nouv.

    Un occident kidnappé : ou la tragédie de l'Europe centrale

    Milan Kundera

    Parution : 4 Novembre 2021 - Entrée pnb : 16 Octobre 2021

    Aussitôt paru dans Le Débat, en novembre 1983, cet article, traduit dans toutes les langues européennes, a sonné comme un plaidoyer et une accusation.
    Plaidoyer pour la défense de l'Europe centrale (Hongrie, Pologne, Tchécoslovaquie), qui par sa tradition culturelle appartient tout entière et depuis toujours à l'Occident, mais que celui-ci ne voit plus qu'à travers son régime politique, ce qui n'en fait qu'une partie du bloc de l'Est. Une culture qui n'est pas l'apanage d'une élite, mais la valeur vivante autour de laquelle se regroupe le peuple.
    Une accusation, car la tragédie de ce foyer des "petites nations", qui se savent périssables, est en fait celle de l'Europe elle-même qui ne veut pas le voir et ne s'est même pas aperçue de leur disparition.
    N'est-ce pas là un des signes de sa propre disparition ?
    La valeur du texte ne vient pas seulement de son habileté démonstrative, mais de la voix si personnelle, véhémente, angoissée de l'auteur, Milan Kundera, qui apparaît alors comme un des plus grands écrivains européens.
    Le voilà remis à la disposition du lecteur d'aujourd'hui, présenté par Pierre Nora, et précédé d'un texte inconnu du public français, le discours du jeune Kundera au Congrès des écrivains tchécoslovaques de 1967, en plein Printemps de Prague, présenté par Jacques Rupnik.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La princesse de Lamballe : l'amie sacrifiée de Marie-Antoinette Nouv.

    La princesse de Lamballe : l'amie sacrifiée de Marie-Antoinette

    Emmanuel de Valicourt

    Parution : 4 Novembre 2021 - Entrée pnb : 12 Octobre 2021

    Née dans la Maison royale du Piémont, Marie-Thérèse de Savoie-Carignan (1749-1792) est mariée en 1768 au prince de Lamballe. Épouse délaissée, elle est veuve à dix-huit ans et son beau-père, le duc de Penthièvre, petit-fils de Louis XIV, la recueille. Marie-Antoinette la prend sous sa protection et en fait sa favorite. Mais cette amitié conduira la princesse vers un effroyable supplice.
    Marie-Thérèse traverse les scandales royaux avec une sincérité d'âme et, loin des calculs d'intérêts, tente de se frayer un chemin dans une belle-famille compliquée : elle est l'enjeu des ambitions de son beau-père, se lie avec son beau-frère, le duc d'Orléans, futur Philippe-Égalité, que la reine déteste. Un savant équilibre, comme celui qu'elle doit mener avec Marie-Antoinette lorsque apparaît la comtesse Jules de Polignac, qui fait tout son possible pour éliminer sa rivale. La Révolution précipite sa perte. D'abord emprisonnée avec la famille royale au lendemain du 10 août 1792, Marie-Thérèse est assassinée un mois plus tard lors des massacres de septembre. Emmanuel de Valicourt livre un portrait captivant de la princesse de Lamballe et revient sur la violence de sa mort prématurée qui a frappé les esprits. Les documents de la Commune de Paris montrent qu'abattre cette femme s'inscrit dans un processus calculé visant à culbuter la monarchie, tout en tentant de faire croire qu'elle a été victime des furies populaires. Depuis le palais royal de Turin jusqu'à la geôle de la prison de La Force, en passant par Versailles et Rambouillet, la vie de la princesse est un roman au destin tragique, comme celui de Marie-Antoinette, à qui elle manifeste la plus belle des fidélités.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Histoire intime de la Ve République : le sursaut Nouv.

    Histoire intime de la Ve République : le sursaut

    Franz-Olivier Giesbert

    Parution : 4 Novembre 2021 - Entrée pnb : 12 Octobre 2021

    "Si je me suis attelé à ce vaste projet - une histoire intime de la Ve République en trois époques -, c'était pour essayer de comprendre comment notre cher et vieux pays a pu, en quelques décennies, s'affaisser à ce point, dans un mélange de déni, masochisme et contentement de soi, sur fond de crise existentielle.
    La décadence n'est jamais écrite. Quand le général de Gaulle a pris le pouvoir en 1958, la France était quasiment par terre, à cause, entre autres, de la guerre d'Algérie et de l'effondrement des "élites". Prophétique, machiavélique et prosaïque, il l'a remise debout en à peine un an, sans négliger les plus infimes détails, ni lésiner sur les roueries et les mensonges. Le personnage que je dépeins est bien plus complexe que celui de la légende.
    Pourquoi une histoire "intime" ? Parce que l'histoire est toujours écrite par ceux qui l'ont faite ou vécue, et que j'ai voulu ajouter, en m'appuyant sur mes notes de l'époque, mon regard d'alors en le confrontant à celui d'aujourd'hui, dans un va-et-vient permanent. "Intime" encore parce que ce retour sur un passé récent entend inclure aussi le regard que portaient naguère les contemporains sur l'odyssée gaulliste qu'ils étaient en train de vivre : je cherche à décrire un monde et une manière d'être français dont le souvenir commence à s'éteindre.
    Dans ce premier tome, c'est le stupéfiant redressement du pays par le Général que je raconte, jusqu'à la chute du grand homme, après onze ans de pouvoir. Puisse ce récit personnel permettre de tirer, pour aujourd'hui, les leçons d'une résurrection française qui, sur le moment, semblait impossible."
    F.-O. G.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Pour une écologie des images Nouv.

    Pour une écologie des images

    Peter Szendy

    Parution : 4 Novembre 2021 - Entrée pnb : 21 Octobre 2021

    Comment entendre le projet d'une écologie des images ? Lorsque Susan Sontag l'ébauche pour la première fois à la fin de son ouvrage de 1977 sur la photographie, il résonne comme une exhortation à la vigilance face au débordement d'images qui menace d'engloutir notre capacité de voir. Plus récemment, derrière ce souci d'une économie de l'attention, une autre inquiétude a percé, concernant cette fois les retombées environnementales de la circulation et du stockage des images numériques.
    Cet essai tente d'explorer une troisième voie : sous l'immédiateté du visible, il s'agit de laisser affleurer les temporalités dissonantes et les vitesses contrastées qui font la tension, le ton des images dans leur venue à l'apparaître. Non seulement celles qui furent faites de la main de l'homme, mais aussi toutes les autres, depuis les infinies variations mimétiques du règne animal jusqu'aux vues produites par les machines ou le divin.
    Le chemin parcouru conduit de l'histoire de l'ombre (elle commence avec Pline) jusqu'à ce que Bataille aurait pu appeler une iconomie à la mesure de l'univers. En cours de route, on s'arrête sur l'iconogenèse selon Simondon, la mimétologie de Caillois, les papillons de Nabokov, le ralenti d'Epstein, une gravure de Hogarth et le développement de la photographie aérienne.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Personne ! Nouv.

    Personne !

    Antoine Vidalin

    Parution : 3 Novembre 2021 - Entrée pnb : 2 Octobre 2021

    Quel champ de la sociétééchappe encore à l'usage du numérique et à ses exigences ? Aucun. Tous les secteurs sont impliqués : l'éducation, le travail, la médecine et même le culte. Le caractère englobant de ce nouveau paradigme soulève des questions philosophiques, anthropologiques et théologiques sans équivalent depuis la naissance de l'humanité.Le P. Vidalin nous livre ici une réflexion en interrogeant le numérique au niveau le plus radical, celui de notre corps : quel est son impact sur notre sensibilité ? À quelle réalité prétend-il donner accès ? Où l'on voit comment nos cinq sens semblent progressivement refaçonnés et guidés sur les « chemins pré-tracés du monde virtuel ».Inquiétante et stimulante analyse de l'auteur qui nous fait assister à l'émergence d'une nouvelle réalité dite « virtuelle », dans laquelle l'espace et le temps semblent abolis.Or, l'homme n'est pas pour autant démuni devant cette puissance extraordinaire dont le numérique l'a doté. Le Christ, par son incarnation, a donné une dignité nouvelle et sans égal à toute chair. À la lumière du livre de l'Apocalypse, le P. Vidalin nous replace ainsi en tant qu'hommes créés à l'image de Dieu devant les fondamentaux de notre existence. C'est un essai brillant et profond qui ouvre littéralement l'esprit.
    Antoine Vidalin, ingénieur civil de l'École des mines de Paris, philosophe et docteur en théologie, est prêtre du diocèse de Paris et professeur à la faculté Notre-Dame du Collège des Bernardins. Il a notamment publié : Acte du Christ et actes de l'homme - La théologie morale à l'épreuve de la phénoménologie de la vie (2012), L'éthique de la vie (DDB 2017).

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Atlas des grandes decouvertes - de l'antiquite a nos jours Nouv.

    Atlas des grandes decouvertes - de l'antiquite a nos jours

    Stéphane Dugast

    Parution : 3 Novembre 2021 - Entrée pnb : 3 Octobre 2021

    Petit à petit, au fil des siècles, et grâce à des hommes et des femmes qui ont osé s'aventurer dans des contrées lointaines, s'est dessiné le monde tel qu'on le connaît aujourd'hui.
    Qui sont ces explorateurs, ces découvreurs ?
    Sur terre, sur mer et dans les airs, ils ont bravé l'inconnu. De l'Antiquité à nos jours, des premières expéditions d'Alexandre le Grand à la conquête de l'espace, l'auteur retrace ici l'épopée de ces voyages incroyables.
    Il fait revivre, au fil des pages, les folles aventures de Ptolémée, Marco Polo, Magellan, Lapérouse ou Bougainville, Stanley et Livingstone, Théodore Monod ou Bertrand Piccard.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Geopolitique du rail - le train au coeur des enjeux contemporains Nouv.

    Geopolitique du rail - le train au coeur des enjeux contemporains

    Antoine Pecqueur

    Parution : 3 Novembre 2021 - Entrée pnb : 15 Octobre 2021

    Sur tous les continents, le rail reste le symbole de la mainmise des États et des puissances.
    En Europe, l'UE relance le fret, et prévoit de doubler d'ici 2030 la part du transport de marchandises sur rail.
    En Amérique du Nord, pour contrer le règne absolu de l'avion, le train redémarre, avec des lignes à grande vitesse et même le rêve d'une ligne transcontinentale.
    La Chine, quant à elle, continue de tisser sa toile et bat tous les records : en dix ans, elle a mis en place 38 000 kilomètres de lignes à grande vitesse. Le régime chinois affirme ainsi sa mainmise sur l'ensemble du pays mais aussi bien au-delà de ses frontières avec l'implantation des nouvelles routes de la Soie.
    /> Dans les zones de guerre, le rail est souvent le seul lien, ténu, entre les zones en conflit, et le train est alors un enjeu vital pour les populations.
    Mais cette course au rail, qui requiert la construction de nouvelles lignes et d'infrastructures gigantesques, risque d'affecter violemment l'environnement.
    Et si le train éclairait les enjeux du monde contemporain ?
    Laissons-nous embarquer dans ce grand jeu ferroviaire, le long de 25 lignes mythiques, pour un voyage géopolitique magnifiquement illustré d'une trentaine de cartes.

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Oeuvres - iii - ethique Nouv.

    Oeuvres - iii - ethique

    Spinoza

    Parution : 3 Novembre 2021 - Entrée pnb : 15 Octobre 2021

    « Je me livrai à cette lecture et pensai, tandis que je plongeais en moi-même, que je n'avais jamais compris aussi clairement le monde. »
    Goethe

    « Vous voulez être philosophe ? Commencez par être spinoziste ; vous ne pouvez rien sans cela. »
    Hegel

    25 prêts - 3650 jours
    5 streaming in-situ
    5 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • La machine de Pascal Nouv.

    La machine de Pascal

    Laurent Lemire

    Parution : 3 Novembre 2021 - Entrée pnb : 8 Octobre 2021

    Rouen, 1642. Pour soulager le travail de son père, surintendant chargé des recettes fiscales, un jeune homme de dix-neuf ans décide de fabriquer la première machine à calculer au monde. Pendant dix ans, de sa conception à sa fabrication, en résolvant les difficultés tout en luttant contre les faussaires, elle accompagne la vie et la pensée de ce génie qui s'appelle Blaise Pascal. De cette petite boîte élégante, cette « Pascaline », il fera le pari d'une existence portée par la science et la foi, jusqu'au point de rupture. Voici le compte à rebours d'une invention géniale, l'avènement d'une nouvelle vie et la naissance d'un grand écrivain.
    De la chambre obscure où Pascal dessine les plans de sa machine à la lumière de la bougie aux rues grouillantes et humides de Rouen ; des salons parisiens où l'on pratique l'art de la dispute à la quiétude austère de l'abbaye de Port-Royal, Laurent Lemire nous conduit au coeur du XVIIeme siècle, dans une France déchirée par la Fronde et les querelles religieuses. A la fois récit scientifique et biographie ciblée d'un homme d'exception, La machine de Pascal est avant tout l'histoire d'une prouesse hors du commun qui changea pour jamais le destin de son concepteur.

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Comment sommes-nous devenus réacs ? Nouv.

    Comment sommes-nous devenus réacs ?

    Frédérique Matonti

    Parution : 3 Novembre 2021 - Entrée pnb : 10 Octobre 2021

    Aucune digue n'empêche plus aujourd'hui les représentants de l'extrême droite, voire de l'ultra-droite, d'intervenir dans les médias sous couvert d'objectivité et de respect de la pluralité politique. Certains offrent même une tribune de choix aux plus fervents réacs. Lesquels y dénoncent pêle-mêle l'islamo-gauchisme, le wokisme, la cancel culture (« on ne peut plus rien dire »), l'immigration incontrôlée ; à l'inverse, les tentatives d'expliquer sociologiquement un événement ou un comportement sont fréquemment assimilées à la « culture de l'excuse » et par là même dévaluées. Il n'en a pas toujours été ainsi.
    L'omniprésence de ces discours est un symptôme de la modification plus générale des débats publics et des nombreuses batailles culturelles (à commencer par la lutte contre le racisme) que la gauche a perdues. Si l'on reprend toute la chaîne qui conduit de la production jusqu'à la diffusion des idées, les équilibres se sont considérablement modifiés depuis les années 1970. Des nouvelles règles du monde intellectuel à la concentration de l'édition et des médias, en passant par la transformation des partis politiques, tout est fait pour que les fastthinkers et les experts auto-proclamés triomphent et portent haut la voix de la réaction. Jusqu'à quand ?

    30 prêts - 60 mois
    1 Prêt(s) simultané(s)
    Adobe
  • Les marches de la maternité Nouv.

    Les marches de la maternité

    , ,

    Parution : 3 Novembre 2021 - Entrée pnb : 20 Octobre 2021

    Contre la gestation pour autrui pourrait être le sous-titre de cet ouvrage qui prend position contre une pratique sociale trop souvent justifiée au nom du désir d'enfant. Au cours du demi-siècle écoulé, de prodigieux progrès biologiques ont permis de mettre au monde des enfants qui viennent combler un désir au demeurant légitime de paternité et de maternité, mais ils ont engendré de nombreuses dérives dont celle qu'on désigne par le sigle GPA. Au nom de la primauté du droit subjectif, de puissants lobbies se font entendre pour que la France lève l'interdiction de cette pratique. Cet ouvrage révèle l'envers de l'image du couple souriant tenant son bébé dans les bras. Il expose l'histoire de la pratique et les risques de toute nature que courent les femmes contraintes par leur situation familiale et financière d'abandonner un enfant qui est pourtant le leur. Cette violence inouïe à leur égard, comme à celui des enfants, est ici explorée dans ses multiples dimensions sociale, médicale, juridique, philosophique, psychologique. Tel est le propos de cet ouvrage engagé pour le respect des femmes prises dans les filets des marchés de la maternité. Martine Segalen (1940-2021), professeure émérite à l'université Paris-Nanterre, est l'auteure de nombreux ouvrages dont, coécrits avec Claudine Attias-Donfut?: Grands-parents. La famille à travers les générations (3e éd.) et Avoir 20 ans en 2020 aux éditions Odile Jacob. Nicole Athea est gynécologue et endocrinologue, ancienne interne et cheffe de clinique des Hôpitaux de Paris, coauteure du Magasin des enfants (Gallimard, 1994) et auteure de Parler de sexualité aux ados (Eyrolles, 2006). Avec : Eliette Abecassis, écrivain - Sylviane Agacinski philosophe - Marie Balmary, psychanalyste et essayiste - Marie-Jo Bonnet, auteur de livres sur l'amour entre femmes - Frédérique Kuttenn professeur d'endocrinologie, co-rapporteur du groupe de travail sur l'évaluation des techniques d'aide médicale à la procréation- Ana-Luana Stoicea-Deram, enseignante en politiques sociales - Sandra Travers de Fautrier docteur en droit, docteur ès lettres - Monette Vacquin, psychanalyste. 

    prêts illimités - durée illimitée
    1 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
  • Crise de l'universel. le politique a l'epreuve de la religion Nouv.

    Crise de l'universel. le politique a l'epreuve de la religion

    Capelle-Dumont

    Parution : 3 Novembre 2021 - Entrée pnb : 8 Octobre 2021

    Refonder la question de l'inscription du religieux dans l'espace politique, d'en éprouver les héritages complexes et de proposer, à l'aube de nouvelles tensions, quelques repères fondamentaux, tel est l'objectif principal de cet ouvrage. Ainsi, d'où provient l'idée de « séparation » entre les deux ordres et comment en faire apparaître les limites tant politiques que religieuses ? Comment penser la crise actuelle de la « souveraineté » politique (État, droit libéral) sinon en relevant à même le concept de modernité le transfert inapproprié de significations et d'opérations liées aux monothéismes ? En réciproque, comment une réflexion renouvelée sur l'idée de la « Loi religieuse » permet-elle d'envisager la vocation de l'État et de la démocratie ? Enfin, quelles relations et quelles fontières dessiner de manière acceptable entre l'autorité politique et l'autorité religieuse ?

    20 prêts - durée illimitée
    20 Prêt(s) simultané(s)
    LCP
    Adobe
empty